🧬   rendez-vous en novembre 2021 au Palais de Tokyo   🧬             🚧 version anglaise en cours 🚧

Danser parmi les fossiles

{ une histoire chorale des mystères du monde }
Comment rencontrer le monde dont nous faisons déjà partie ?

    Danser parmi les fossiles est une tentative de créer une histoire du monde qui ne cherche pas à établir des vérités mais à réagencer des points de vue, à faire se toucher des idées qui n’ont pas l’habitude de se rencontrer. J’ai voulu faire entendre ceux qui n’ont pas de voix, qui ne vivent plus parmi nous mais qui habitent encore avec nous à travers les traces qu’ils ont laissées, que celles-ci soient tangibles ou conceptuelles. Toutes les choses du monde, matérielles, idéelles, vivantes ou non vivantes, sont des héritages, des variations qui nous viennent du fond des temps. En les croisant, en les poussant à bout, j’ai pratiqué une sorte d’herméneutique archéologique, une manière de faire accoucher le passé et le mystère dont nous sommes faits.



    Certains fossiles, objets et concepts parlent bas et il faut tendre l’oreille.
D’autres parlent fort et se chahutent, mais tous se tiennent par la main et se donnent la réplique. J’ai créé des situations, des mises en scène, des chorégraphies pour observer ces dialogues impromptus. Si les scientifiques pouvaient se débarrasser de la langue, ils le feraient, pour atteindre la moelle des choses. Je cherche au contraire les ambiguïtés de la langue. Je prends les idées au mot afin de transformer les polysémies en incantations géométriques. Incantations, parce que j’appelle les choses du monde pour les prendre dans mon filet. Géométriques, parce c’est par le pli que ces rencontres s’avèrent possibles.
    Danser parmi les fossiles est une pensée dansée.
   



[...] Danser parmi les fossiles, c’est mettre en mouvement le passé, le faire remonter ici et maintenant, comprendre ce qu’il y avait avant, derrière, entre. Pousser à bout les énigmes pour les forcer à se livrer. Aller de l’équation au mythe et en sens inverse. J’ai dansé, chanté, appelé le monde pour qu’il se manifeste et se livre. Je me suis entêtée jusqu’ à obtenir un lointain écho. Mais bientôt, je ne chantais plus, je ne dansais plus, car le monde s’était mis en marche et en mot. [...]

   





_____

Sommaire visuel et sonore

Musique composée par Daniel Cadot






_____

Bande annonce




 

_____

Extraits

{ 264 pages au total }





_____

Édition spéciale 

Un livre plié et relié à la main.
Mise en page de Pernelle Poyet & Robin Bantigny 







__________


Ouvrage en attente d’édition

Danser parmi les fossiles a été initié lors d’un mémoire de fin d’études
mené à l’ENSCI-Les Ateliers en 2017
sous la direction de Rémi Sussan